Covid-19 ; communiquer aujourd’hui pour mieux rebondir demain

Au début de la crise Coronavirus, il y a eu le feu. Les annonces de fermetures et du confinement ont soufflé un vent de panique chez nos clients. Affolés, ils nous sollicitaient pour savoir comment gérer cette situation inédite. Quelques jours après, les choses se sont logiquement calmées. Mais les entreprises (quelques soit leur taille), ont généralement pris deux directions opposées.

Il y  a les entreprises qui ont décidé d’intensifier leur communication pendant la crise. Good choice 🙂

Et il y a celles qui ont tout mis en pause ; plus un post depuis plusieurs semaines. Bad choice 😦

Que son business soit ouvert ou pas, le moment est plus que jamais propice à la communication, à l’échange et au partage. Puisque le public est tout ouï, il n’y a qu’à lui parler de ce qui l’intéresse.

3 bonnes raisons de communiquer pendant le confinement

Si tu te poses encore la question du bien fait de la communication en cette période floue, voici quelques arguments à prendre à considération.

L’argument public

Loin de la course quotidienne, une grande partie des français apprend à vivre au ralenti et surtout à l’intérieur. Par conséquent, privés de mouvements et riches de temps, les gens n’ont jamais été autant disponibles.

Confiné rime avec hyper connecté

En atteste, depuis le début du confinement, l’explosion du trafic sur les plateformes sociales. Non seulement, les internautes vont sur les réseaux sociaux mais leur temps d’attention (habituellement limité à quelques secondes) s’est considérablement élargi. Ils sont plus attentifs, une véritable aubaine pour toute personne désireuse de faire passer des messages.

L’argument social

Cette période particulière permet aussi de revenir aux vraies valeurs. Parmi celles-ci le besoin, puisque l’on ne peut plus se voir physiquement, de rester en contact.

Isolés mais ensemble

Les plateformes ont repris tout leur sens d’origine et sont redevenues utiles. Le terme « social » de « réseau social » revêt à nouveau toute sa noble signification puisque tout le monde est concerné par la même situation. Cela engendre un nombre de contacts web colossal ; jamais on a autant échangé sur les diverses plateformes, en public ou en privé. Et jamais les gens n’ont cherché autant de sens, de bienveillance, d’évasion…

L’argument économique

Pour être efficace et s’inscrire dans l’esprit du consommateur, il faut être présent dans son quotidien. Être un partenaire du quotidien dans les bons jours c’est bien, le rester quand les temps sont difficiles c’est mieux. Avec une présence marquée sur les réseaux sociaux, un commerce ou une marque garde le contact, malgré la fermeture des magasins physiques.

En ces temps d’isolationnisme forcé, il est primordial de ne pas rompre le lien avec ses employés, clients, prospects, partenaires… Pour les informer, les rassurer, les faire sourire… L’objectif est ici clair : conserver un lien avec les consommateurs et ses communautés. Ce lien, entretenu durant ces longues semaines de confinement, permettra inéluctablement de limiter la casse économique.

Comment communiquer durant cette crise ?

C’est bien beau de communiquer en pleine crise Covid-19, mais que raconter ? Que peut-on dire lorsque l’entreprise est fermée et que la vie quotidienne n’est pas spécialement palpitante entre la cuisine et le canapé ?  

Soyez transparent

La première chose à faire est de communiquer sur les changements liés à la situation. Horaires d’ouverture, règles de sécurité, et généralement toute adaptation du business changeant par rapport à la situation antérieure. C’est simple, mais actualiser son site et ses réseaux sociaux pour indiquer ces informations n’est pas fait par tout le monde.

Comme beaucoup, vous rencontrez des difficultés pour accomplir votre mission et répondre aux attentes, dites-le simplement. Prévenez vos clients si des produits sont en rupture ou si les délais sont anormalement longs, personne ne vous en tiendra rigueur si vous avez joué la carte de la transparence.

Parler de ce qui intéresse vos communautés

L’époque est idéale pour se concentrer sur ce qui compte le plus pour vos clients. Et c’est bien connu, pour capter l’attention d’une personne, il faut lui parler de qui l’intéresse. En fonction de votre activité, vous avez forcément une idée des centres d’intérêt qui unissent les internautes sur vos réseaux sociaux. Alors activez vos neurones et faites preuve de créativité. Racontez des histoires que vous n’avez pas le temps d’aborder en temps normal. Prenez le temps d’échanger avec ces consommateurs potentiels, cela vous permettra de mieux les connaitre.

L’audience est disponible, parlez lui

Si on ne sait pas par quoi commencer, démarrer sur les valeurs est une bonne approche. Dans cette période de remise en question, les personnes sont en quête de sens. La communication sur les valeurs prend alors toute sa dimension. Mes valeurs, celles de mon entreprise, de mes fournisseurs, de mes producteurs… En quoi mon business est-il différent, utile, atypique… ? 

Se positionner sur plusieurs canaux  

Comme dit plus haut, le temps d’attention disponible des internautes est immense aujourd’hui. Cette nouvelle donnée les pousse à s’aventurer hors de leur seul réseau social préféré.

En communication aussi, il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Avec tout ce temps libre, les confinés vont non seulement sur Instagram, mais aussi sur Facebook, Linkedin, Twitter… La plateforme Tik Tok, auparavant réservée à un public très jeune, a littéralement explosé avec de nombreux contenus humoristiques qui font sourire nombre d’entre nous. Bref, votre public est sur différents réseaux, faites de même. Ne vous limitez pas à la seule plateforme que vous connaissez par cœur et profitez de ce temps libre pour explorer les possibilités offertes par ailleurs.  

L’idée originale 

Depuis le début de cet article, je vous parle de digital mais la communication ne se limite pas à cet univers. Alors pour sortir du lot et se différencier de la concurrence, pourquoi ne pas opter pour un moyen de communication vintage. Bien utilisés, un bon vieux SMS ou l’ancestrale carte postale peuvent durablement marquer les esprits 😉

Les pièges à éviter

Si communiquer est essentiel en ces temps de confinement, le faux pas peut s’avérer fatal. Normal, les gens sont attentifs, et le contexte ne laisse pas de place aux opérations déplacées.  

La vente à tout prix

Ce que les consommateurs attendent, c’est de la communication, pas de la publicité tous azimut. Ils veulent être informés, divertis, pris en compte mais pas pris pour des imbéciles. L’opportunisme commercial est très mal perçu et cette marque en a fait les frais, elle qui proposait deux masques offerts pour une paire de lunettes achetée. La pilule n’est pas passée auprès des internautes. Bad buzz.

Voilà qui ne passe auprès des consomatteurs

S’il n’est pas interdit de parler de ses produits et services, mieux vaut qu’ils ne soient pas au centre de la communication. Le ton à adopter doit volontairement être commercialement désintéressé. Le sujet essentiel aujourd’hui est l’humain, c’est lui qui doit rester au cœur de vos actions.

Faire peur

Eviter le ton alarmiste, ne jouez pas les Cassandre. Les informations sont suffisamment anxiogènes sans que vous en rajoutiez. Votre public n’attend pas de vous que vous relayez les angoisses de BFM TV. De plus, vous n’êtes ni médecin, ni politicien, alors tournez votre langue sept fois dans la bouche avant de rebondir à chaud sur l’actualité en donnant un avis tranché.

Définitivement, optez plutôt pour un ton rassurant et surtout, gardez la positive attitude.

Silence radio

On ne peut pas occulter le contexte et il faut impérativement en tenir compte. Vous n’avez rien publié depuis le 17/03/20 et que vous revenez avec un post pour vendre un TShirt à 25€… mauvais comeback. Des plus gros que vous ont pris la foudre comme H&M qui, au début de la crise, continuait la mise en avant de ses produits sur son compte Instagram. Résultat ; des milliers de commentaires négatifs décorrélés du contenu car tous en lien avec le Covid-19. Il est toujours temps de revenir dans le game, mais faites-le en suivant les conseils énoncés plus haut.

Pire encore serait l’option de ne rien faire, d’attendre la reprise dans le silence, de façon passive. Mauvais calcul pour les raisons évoquées plus haut mais aussi parce qu’on ne sait pas quand ni comment sera la reprise. En attendant, saisir ce temps disponible (le vôtre ainsi celui des autres) est la meilleure façon d’anticiper le déconfinement.

Pour aujourd’hui et pour demain: communiquez!

Parce que la communication n’est pas là que pour vendre, il est plus que jamais nécessaire de la soigner et de la développer. Avec sincérité et bienveillance, elle sert actuellement à entretenir de précieux liens, qui sont bénéfiques aujourd’hui, et produiront leurs effets demain.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :